Jeep Grand Cherokee Summit

sommaire

Il existe certains produits chez Chrysler, comme la Chrysler 200, qui n’ont pas nécessairement la faveur du public. Toutefois, l’effet contraire se produit avec le Grand Cherokee, plus particulièrement depuis sa refonte. La clientèle l’adore, se le procure en grand nombre et n’attend pas forcément les promotions du manufacturier pour le faire. Pour Jeep, le Grand Cherokee constitue donc un produit incontournable, au même titre que le Wrangler. Et gageons qu’avec les modifications apportées cette année, sa popularité ne sera que grandissante.

 

Avantages et inconvénients

 

Description détaillée

 

Le Grand Cherokee ne reçoit pas une refonte complète. En fait, les retouches esthétiques ne sont que partielles, ne concernant que le carénage avant, les feux et le pare-chocs arrière. N’empêche, le résultat visuel est sensationnel. L’équilibre des lignes, la présence bien dosée du chrome ainsi que son côté gentlemen aventurier plaisent à coup sûr. Et il est clair que les éléments visuels distinctifs de la version Summit renforcent son aspect luxueux.

 

Intérieur

 

La version Summit étant le modèle haut de gamme, il fallait ici s’attendre à une surenchère de gadgets de luxe, servis dans un environnement des plus soignés. Et soyez sans crainte, Jeep respecte cet engagement à la lettre. Certes, la qualité de finition n’égale pas celle de certains rivaux allemands, mais on propose néanmoins des matériaux plus riches que dans le passé, allant même jusqu’à offrir un pavillon recouvert d’Alcantara.

 

Esthétiquement, les proportions du poste de conduite ne changent guère. Il faut plutôt s’attarder à l’instrumentation elle-même pour y découvrir d’importants changements. Par exemple, on y retrouve désormais un affichage entièrement numérique, simulant un odomètre analogique, mais offrant également une multitude d’autres fonctions qui pourront s’afficher au gré du conducteur. L’écran central tactile de 8,4 pouces, lui aussi revu et corrigé, s’avère pour sa part un modèle d’ergonomie et de qualité d’exécution. Il regroupe d’innombrables fonctions telles le système de navigation et les commandes de la très puissante chaîne audio, permettant aussi de contrôler l’activation des sièges chauffants et ventilés, et du volant chauffant.

 

À l’inverse de plusieurs véhicules rivaux, le Grand Cherokee demeure toutefois un véhicule ne pouvant accueillir que cinq occupants. Ces derniers (du moins les quatre premiers…) peuvent être confortablement installés en bénéficiant d’un bon dégagement à tous les niveaux. Mais sachez qu’en matière de volume habitable, la concurrence peut offrir beaucoup mieux.

 

Technologie

 

Le Grand Cherokee Summit est livrable avec un choix de trois motorisations pour 2014. Inévitablement, le puissant mais gourmand V8 HEMI de 5,7 litres est proposé, ainsi que le V6 Pentastar de 3,6 litres, qui équipait notre modèle d’essai. La grande nouveauté, qui nous arrivera d’ici quelques semaines à peine, consiste toutefois en un moteur turbo diesel de 3,0 litres, offrant 240 chevaux mais surtout, 420 lb-pi de couple à seulement 2 000 tr-min. Ce moteur promet donc des performances musclées, pour une consommation des plus réduites.

 

Qu’importe le moteur pour lequel vous pourriez opter, le Grand Cherokee vous sera offert avec une nouvelle boîte automatique à huit rapports, laquelle propose un rendement très intéressant. Les changements de rapports ne se font pas toujours dans la plus grande discrétion, mais on parvient à exploiter au maximum la puissance et les capacités de chacun des moteurs, tout en réduisant la consommation. Pour information, notre essai au volant du Grand Cherokee à moteur V6 Pentastar s’est soldé par une consommation moyenne de 11,6 litres aux 100 kilomètres.

 

Conduite

 

Confortable, bien insonorisé et plus raffiné que jamais, le Grand Cherokee mérite sa place au rang des VUS intermédiaires de luxe. Les deux seuls petits négatifs notés au cours de l’essai concernent un craquement provenant de l’immense panneau de toit vitré, ainsi qu’une direction qui pourrait être un peu plus démultipliée.

 

Mentionnons également que le Grand Cherokee, même s’il ne cesse de gagner en noblesse, demeure un redoutable athlète lorsque vient le temps de sortir des sentiers battus. En plus d’être équipé d’une suspension pneumatique à hauteur réglable, il propose différents modes de conduite hors route, vous aidant à composer avec tous les types de revêtements.

 

Valeur

 

Malheureusement, ces nombreuses améliorations ne viennent pas sans une facture des plus épicées. Car à près de 65 000$, le Grand Cherokee Summit est loin d’être une aubaine. Sans compter qu’il vous faudra allonger 2 150$ supplémentaires pour le V8, et 4 995$ pour le moteur diesel. Faites le calcul…

 

Conclusion

 

Sans aucun doute, la version Summit du Grand Cherokee est la plus cossue à ce jour. Vous y retrouverez même des éléments qui ne vous seront pas proposés dans la très puissante version SRT, dont le prix est du même ordre. Et malgré son prix très élevé, on pourrait parier sur son succès. Car ce véhicule possède dans son jeu une carte que bien des véhicules rivaux n’ont pas, soit celle de la séduction.

Articles récents

Apropos

La société sport-tuning est heureuse de vous présenter son nouveau site internet entièrement dédié à l’équipement automobile.

Copyright © 2022. Tous droits réservés.