Promotion sur l'ensemble de nos boitiers additionnels : 249 € au lieu de 349 €

Trouvez votre boitier :

Boitier additionnel Seat

La Sociedad Española de Automoviles de Turismo – SEAT – est un constructeur automobile espagnol. C’est sous l’impulsion du gouvernement espagnol que la nouvelle marque voit le jour en 1950, bien aidé par Fiat et par 7 grandes banques espagnoles. Depuis 1986, SEAT fait partie du groupe allemand Volksagen.

Puce électronique Seat

A ses débuts, en 1950, SEAT produit uniquement des modèles de marque Fiat, sous licence. Cependant, ces modèles italiens seront adaptés au marché espagnol. En échange, Fiat apporte à SEAT tout son savoir-faire et lui fournit une licence de production qui durera jusque dans les années 1980.

C’est finalement en 1953 que sera commercialisée la toute première voiture sous la marque Seat : la berline 4-portes 1400. Cette voiture connaîtra un important succès et sera produite jusqu’en 1963 avant de revêtir une nouvelle carrosserie et de devenir une berline luxueuse.

En 1957, l’Espagne va connaître une petite révolution : la sortie de la Seat 600. Cette voiture, grandement inspirée de la Fiat 600, connaîtra un succès énorme durant de longues années et mettra l’Espagne toute entière sur roues. En 1971, une voiture sur 4 est une Seat 600 en Espagne !

Dans les années 1960, Seat continue à se développer et connaît de nouveaux succès avec notamment la Seat 850 et la Seat 124, toujours inspirée de modèles Fiat. Cette dernière sera très populaire et connaîtra de jolis succès en sport automobile. Elle inaugurera d’ailleurs le lancement du département Seat Véhicules Spéciaux, aujourd’hui connu sous le nom de Seat Sport.

En 1967, Seat devient le 1er constructeur automobile d’Espagne, devant les marques étrangères implantées localement. Fiat est toujours présent dans le capital (36%) et permet à la marque espagnol de poursuivre son développement. Seat continue sa domination nationale avec près de 58% de la production du pays en 1971, malgré d’importantes inondations sur le site de production et quelques grèves.

Seat va connaître un nouveau succès avec l’arrivée de la Fiat 127 en 1972. En 1973, une page se tourne avec l’arrêt de la production de la Seat 600. Même la crise de l’année suivante ne ralentie pas Seat qui continue à exporter, principalement en Amérique du Sud. De nouveaux modèles voient le jour : Seat 132, Seat 1430, Seat 133…

Avec la mort du Général Franco en 1975, une nouvelle ère commence, pleine de promesses. Alors que Fiat espère toujours prendre le contrôle total de la firme espagnole, Seat surprend tout le monde et commercialise la Seat 1200 Sport, la première voiture Seat non inspirée de Fiat. Bien que la Seat 1200 Sport ne rencontre pas le succès escompté, Seat, et le reste de l’industrie espagnole, se rendent compte de leur capacité à fabriquer des produits originaux, sans l’aide de technologies ou de licences étrangères.

Jusque là, Seat aura connu une période faste avec une rapide croissance. Malheureusement, sa stratégie très coûteuse d’expansion et le deuxième choc pétrolier vont enrayer la machine et faire très mal aux finances de l’entreprise. Fiat, toujours intéressé par récupérer Seat, fut quelque peu refroidit quand une dette de plus de 250 millions d’euros fut découvert lors d’un audit… Finalement, à la vue de cette dette, et suite à des soulèvements de syndicats italiens qui ne souhaitaient pas voir Fiat se délocaliser en Espagne, Fiat abandonna l’idée de s’approprier Seat et céda toutes ses parts à l’INI. Seul un petit accord de coopération resta entre Seat et Fiat, autorisant la marque espagnole à poursuivre la production des modèles sous licence en cours.

Finalement, c’est Volkswagen qui deviendra partenaire commercial et industriel de Seat en 1982. Cette fois-ci, le gouvernement espagnol avait accepté de couvrir une partie des dettes de Seat. Le constructeur espagnol poursuit la commercialisation de nouveaux modèles, dont notamment la Seat Ronda. Fiat pense que ce modèle est un plagiat de la Ritmo et de fortes tensions apparaissent entre les deux groupes.

En 1984, c’est au tour de la Seat Ibiza de voir le jour, modèle original de Seat promis à un grand avenir, mais malheureusement elle sera handicapée par des problèmes de qualité. Cela met en lumière que la marque espagnole peine à sortir des modèles de qualité lorsqu’elle ne reçoit pas l’aide de constructeurs étrangers.

Sous l’impulsion de Volkswagen et avec l’expérience fournie par Fiat durant de longues années, Seat renoue avec le succès. La Seat Marbella connait un très bon succès commercial. La Seat Ibiza, plusieurs fois revue et restylisée, rencontre tout de même le succès et devient la modèle phare de la marque. Les finances de Seat sortent enfin du rouge en 1988.

Tout comme nous proposons des boitiers additionnels Fiat et des boitiers additionnels Volkswagen, Sport Tuning vous offre la possibilité de booster les performances de votre espagnole grâce à un boitier additionnel Seat. Un gain de puissance important ainsi qu’un meilleur couple rendront votre conduite plus performante et plus agréable. De plus, vous réaliserez des économies non négligeables avec une consommation de carburant optimisée. Réservez dès maintenant votre boitier additionnel Seat et à vous les plaisirs de la route.

Citadine, sportive, familiale… Européenne, asiatique, américaine… Votre voiture mérite un boitier Sport Tuning : boitier additionnel Smart, boitier de puissance Ssangyong, puce électronique Subaru